Je suis devenu végan pendant une semaine

L’autre jour, j’étais à une soirée sur le thème « légume et soja » chez des amis. Comme j’avais peur de rester sur ma faim, j’avais amené un petit steak discrétos dans la poche intérieure de mon manteau. Malheureusement pour moi, je me suis fait griller quand j’ai essayé de le faire cuire en douce sous la table avec un briquet. S’en est suivi un long débat sur le fait que manger de la viande « c’était pas bien », blablabla…. N’ayant aucune capacité d’argumentation, la conversation s’est finie à peu près comme ça :

Ami végan : De toute façon, même si tu voulais être végan, tu tiendrais pas une semaine.

Moi : AH OUAIS ? C’est ce qu’on va voir.

Le pari est pris, me voici donc parti pour une semaine de véganisme. Pour ceux qui ne connaissent pas le véganisme, c’est une sorte de végétarisme en beaucoup plus poussé, voici la définition de Wikipédia :

définition véganisme

Lundi

Pour bien commencer la semaine il me fallait faire quelques courses. Je me suis donc rendu au supermarché le plus proche afin de faire le plein de nourriture saine ! Je suis très enthousiaste à l’idée d’assainir mon corps et j’aurai enfin la conscience tranquille car tuer des animaux, c’est mal.

Moi, dans mon nouveau rayon préféré.

Une fois à la maison je savais pas quel aliment choisir tellement j’avais hâte de tester tout ce que j’avais acheté ! J’ai donc opté pour de succulentes asperges pour le midi, puis j’ai continué sur des asperges le soir : 

IMG_20151202_125506


Mardi

Ma journée a très bien commencé ! Dès le matin je me suis attelé à la préparation de mon repas du midi : autant vous dire que je me suis fait plaisir avec une poire, un kiwi, un yaourt de soja et d’excellentes baies de goji.

IMG_20151202_093417

J’avais un programme chargé : aller à la poste et chez le coiffeur. Je n’ai pas pu m’empêcher de raconter au guichetier et à mon coiffeur que j’étais devenu vegan, ça avait l’air de les intéresser car ils m’ont dit plusieurs fois « hun hun » en hochant la tête.

Sur le chemin du retour, j’ai insulté un aveugle qui forçait un chien à le guider, car dans le code des vegans, il est interdit de faire travailler un animal. Pauvre bête.

Mercredi

Déjà mercredi ! Tous se passe plutôt bien je trouve, au final ce n’est pas si désagréable de ne pas manger de viande. Il faut que je retourne faire quelques courses car j’ai épuisé mes stocks. Alors que j’arpentais les rayons, je me suis surpris à être attiré par des tranches de jambons.

IMG_20151202_090601

Mais je me suis vite ressaisi, et je suis allé m’acheter du délicieux soja bio. Miam !

IMG_20151202_091644

Une fois chez moi j’ai reçu un coup de fil, j’ai eu peur que ce soit l’un de mes nouveaux amis végan qui m’aurait vu lorgner sur le jambon et qui aurait voulu me faire la morale. Mais heureusement ce n’était que ma banquière qui me prévenait que j’étais à découvert de 600€, ouf ! Je lui ai expliqué que j’avais changé de mode vie et que c’était normal d’être à découvert quand on achète des salades de quinoa à 8€, mais elle avait l’air de se foutre de ce que je lui racontais. Étrange.

Jeudi

Jeudi mon ami Benjamin a eu la gentillesse de me rendre visite ! Nous avons passé l’après midi à discuter autour d’un délicieux lait d’amande.

IMG_20151202_091629


Plus la conversation avançait… et plus j’imaginais mon ami Benjamin comme un énorme jambonneau.
jambon
Normal ? Je ne sais pas, toujours est-il que j’ai résisté à l’envie de le manger, et rien que pour ça, je suis fier de moi. J’espère quand même que ces hallucinations vont me passer parce que si ça fait ça avec tout le monde, je ne suis pas sorti de l’auberge !

Vendredi

Aïe aïe aïe, petit drame dans la nuit du jeudi au vendredi, alors que je dormais paisiblement avec ma petit amie, cette dernière m’a réveillé en hurlant… Soi-disant je lui aurais croqué un bout de bras pendant mon sommeil.

Bon, elle m’a largué, ça arrive, j’ai été triste les 10 premières minutes, puis histoire de passer à autre chose, je me suis fait un petit plat en mode total foodporn : galette de riz avec baies de goji. Yummy !

IMG_20151202_125857

Et puis de toute façon, mon alimentation me prenait beaucoup trop de temps pour avoir une copine. Bon débarras !

Samedi

J’ai profité du week-end pour surfer un peu sur internet, histoire de me renseigner sur la provenance de la nourriture que je mangeais.

IMG_20151202_134345


Et là j’ai fait une découverte qui m’a marqué et qui remettais en question tous mes principes végans : le fumier utilisé pour faire pousser les légumes que je mange est issu en partie de déjections animales ! Or, mon corps ne doit pas absorber quoique que ce soit d’animal. Je scrolle un peu sous l’article et je lis le commentaire d’un certain CoteletteDu74 qui dit ceci :

De toute façon les humains sont aussi des gros morceaux de viande.

Je n’y avais jamais pensé… Il a raison, moi qui avais passé la semaine à essayer d’éviter la viande, je réalisais que j’étais la viande. Ce fût un choc, une désillusion, mais je comptais quand même prouver à mes amis que je pouvais tenir une semaine, donc j’ai décidé de continuer.

Dimanche

Pour la dernière fois de la semaine il fallait que j’aille une fois de plus faire des courses. Mais sur le chemin du retour, il s’est passé une chose étrange : je n’arrivais plus à porter mon pack d’eau.

IMG_20151202_092234

Je me suis donc assis donc en attendant de reprendre des forces, mais rien n’y fit. Était-ce le manque de protéines ? Je n’ose y croire. Mes amis végans m’avaient pourtant assuré que je resterais toujours aussi musclé !

IMG_20151202_092245

Les heures passèrent, des passants m’ont même proposé du saucisson pour que je reprenne des forces, mais il était hors de question que je perde mon pari, pas si près du but… Je commençais à avoir soif, mais je n’avais plus la force d’ouvrir une bouteille. Satanée carence en protéines…

IMG_20151202_092254


Voilà, il est mort 3h plus tard de déshydratation. Pour ne pas vous spoiler la fin de l’article, je l’ai rédigé à la première personne, mais en vrai ce n’est pas moi qui ai fait cette expérience. Moralité : ayez au moins un ami qui mange des steaks pour vous accompagner faire vos courses. N’hésitez pas à rejoindre ma page Facebook en hommage à la victime. Chaque like, c’est un végan qui a la force de ramener un pack d’eau chez lui.

Avant de mourir, j’ai aussi essayé de passer une semaine à prendre exclusivement de la cocaïne. C’était sympa.

Commentaires ()