Si Perceval était Président : épisode 1

Vous l’avez peut-être vu passer ICI : en plein campagne, Perceval de Galles s’est présenté lui aussi pour devenir notre nouveau Président de la République.

Si c’est finalement Emmanuel Macron qui a gagné, dans un univers parallèle Perceval est vraiment devenu Président. Du coup, plutôt que de se demander à quoi ressemblerait le pays sous sa présidence, on a utilisé la porte des étoiles qu’on voit dans la saison 2 de Kaamelott pour aller voir de nous même et recueillir ses impressions.

La parole est donc à notre nouveau président : Provençal le Gaulois Perceval le Gallois

Samedi

Et beh, me v’là passé de chevalier à chef de clan et à président ou je sais pas trop quoi. Sacrée évolution de carrière hein ? Là ça va, je suis pas encore au poste, il faut attendre la passation. Surement une cérémonie bien chiante avec le Père Blaise.

En attendant, j’ai regardé un peu un concours de chant à travers tous les royaumes d’Europe. Et bah mon p’tit pote, c’était pas la joie. Surtout la Bretonne et la Gauloise là. Tu m’étonnes qu’elles gagnent pas les petites. Elles manquait de gras selon Karadoc. Elles étaient en hypolipémie qu’il m’a dit. C’est pas faux. Du coup ça fait toute une génération de dépressifs, comme elles. Avec Karadoc, on l’aurait surement gagné leur concours là et juste avec une chanson de Printemps en canon. A la fin, c’est un Lusitanien asthmatique qui a gagné. Bravo mon gars.

canon

Dimanche

Aujourd’hui je prends enfin le pouvoir à la tête de mon nouveau camp séparatiste indépendant : la France. J’arrive dans mon nouveau château. La vache, ça en jette. C’est autre chose que la vieille baraque de mamie au Pays de Galles.

Y’a un p’tit gars bigleux qui m’attend devant la porte. Surement un pécore ou un servant. Il m’explique un peu comment ça marche tout ça. J’ai pas bité un mot de ce qu’il m’a baragouiné. Il m’a parlé de codes, de nucléose ou je sais pas quoi. Pour le calmer, je lui ai dit : « toi un jour, je te crame ta famille toi. »

crame

Lundi

On passe aux choses sérieuses. Il faut que je nomme un premier ministre soi-disant. Mais on me dit qu’il faut que ça soit ni de droite, ni de gauche. Oh ça m’a gonflé ces histoires. Faut arrêter avec ces conneries. En plus, la droite et la gauche, selon comme on est tournés, ça change tout.

Du coup j’ai proposé au roi Arthur. Il m’a dit non. Et il m’a dit de plus l’appeler « sire » aussi, parce que c’est fini tout ça. Il va pas très bien depuis qu’il a plus Excalibur. A moins que ça soit le film qui sorte sur lui mercredi. C’est pas du tout fidèle à la vraie histoire, je le sais, je l’ai vécue. Et puis, je sais toujours pas ce que c’est un film. On m’a dit que c’était comme du théâtre mais sur une grande toile avec des images. Moi je pense qu’on me prend pour un con et que je suis encore victime des colibris. J’aimerais quand même qu’on commence à me considérer en tant que tel.

cpafo

Evidemment j’ai pensé à Karadoc aussi au début. Mais il a pas voulu. Soi-disant que c’était chiant d’être le premier ministre et qu’il préférait pouvoir arriver quand il veut aux réunions. Pas forcément en premier.

Du coup il a fallu que je trouve un autre couillon pour faire l’affaire. Il fallait du nouveau mais avec assez d’expérience. De la rigueur mais en douceur. Du changement dans la continuité comme on m’a dit. C’est pas faux…

J’aurais bien proposé à Léodagan, mais j’ai eu peur de me prendre une trempe. Du coup j’ai pris un autre chef, un qui porte la barbe mais aussi des jupes. Si c’est pas du changement ça mon vieux. Allez bim, remonte ton slibard Lothard, ça sera Calogrenant de Calédonie mon Premier Ministre. Moi je trouve ça classe.

calo

Il en impose mon ministre hein

Mardi

Mardi, j’ai rien compris. Un messager vient me dire que je dois faire une visite officiel à Merlin. Alors déjà, je lui ai collé un taquet parce qu’on dit « chez Merlin » et pas « à Merlin ». Faut pas déconner, même moi je le sais ça.

Bon finalement il m’a expliqué que c’était Berlin et pas Merlin. Sauf que moi Berlin, je le connais pas et ça m’arrangeait plutôt d’aller chez Merlin, c’est moins loin.

rien compris

Après, il m’a dit qu’il fallait que j’y aille pour rencontrer la cheffe des Germains là-bas. Mais qu’elle s’appelle pas Germaine. Il m’a embrouillé, j’en avais gros. Du coup j’y suis allé grâce à un siège de transport. C’est comme un tabouret qui nous amène loin quand on s’assoit dessus. Ils appellent ça un « avion » eux. Un peu trop fulgurant je trouve.

J’ai donc rencontré la petite dame. Je savais pas quoi dire alors j’ai dit que je trouvais qu’il fait beau, mais encore frais, mais beau !

Mercredi

Diriger un clan séparatiste c’est bien gentil, mais pour diriger tout un pays, faut vraiment se saigner aux quatre fromages. C’est une autre paire de moufles, je vous dis. Du coup, avec Calogrenant, on s’est mis d’accord pour faire un gouvernement. Enfin, c’est ce qu’il m’a dit de faire et je trouve ça pas con.

Donc si ça vous intéresse, voilà mon gouvernement au complet. Si avec tout ça on trouve pas le graal.

Gouvernement Calogrenant 1 :

  • Karadoc : Ministre de l’agriculture, de la santé et des petits casse-croutes
  • Bohort : Ministre de la culture, des vêtements et des festivals de Printemps
  • Kadoc : Ministre de la poulette
  • Léodagan : Ministre de la Défense, des armées, des épées, des catapultes et de la violence
  • Dame Seli : Ministre de l’éducation et des tartes (aux fruits et dans la gueule)
  • Merlin : Ministre de la magie blanche
  • Elias de Kelliwic’h : Secretaire d’Etat de la magie en général
  • Le roi des Burgondes : Ministre des affaires internationales, des cuillères et des fruits au sirop
  • Venec : Ministre du commerce en tout genre
  • Hervé de Rinel : Ministre des trouducs
  • Guethenoc : Ministre des pécores et des pouilleux
  • Yvain : Ministre des fruits secs
  • Gauvain : Ministre du Pancréas
  • Père Blaise : Ministre des cérémonies, des livres et de ce genre de conneries
  • Mevanwi : Ministre des grosses morues, ça lui fera les pieds

wow

Jeudi

Bon, c’est pas tout ça, mais il serait temps de s’y mettre. Enfin c’est ce que m’a dit Calogrenant. Il est efficace le bougre, un bon premier ministre ça.

Du coup, on a réuni tous les cons du gouvernement pour notre première réunion. Au départ, j’ai proposé de faire ça autour d’une grande table ronde mais ça faisait un peu repompé.

tumblr_m91qo1ZIiL1rq49qyo1_250

Au final on est allé chez Calogrenant, on a fait une discussion où c’est vite parti en n’importe quoi et à la fin tout le monde est rentré chez lui. Sauf Karadoc et moi… on avait deux trois sujets à discuter chez le tavernier. Des techniques de combat notamment.

Mais tout ça, on en reparlera la prochaine fois.

Commentaires ()