Selon une nouvelle étude, les personnes versant le lait avant les céréales seraient éjaculateurs précoces

C’est une nouvelle qui risque de faire couler beaucoup d’encre : selon une récente étude de l’université du Michigan, les personnes qui versent le lait après leurs céréales seraient beaucoup moins endurantes au lit et se finiraient en moyenne au bout de 2min30.

Toujours selon la même étude, les personnes les plus concernées seraient les amateurs de Weetos, de Special K et de Miel Pops. “C’est dingue au début, je pensais que j’étais un mec anormal incapable de tenir plus longtemps qu’une chanson de Mika avec ma copine. Mais en fait, je ne suis pas seul !” se réjouit Corentin, un éjaculateur précoce de Fontainebleau avant de s’éclipser aux toilettes.

Au-delà de son impact sociologique, cette découverte vient ouvrir de nouvelles perspectives pour la recherche scientifique. “On savait déjà que les gens qui versaient le lait avant leurs céréales n’avaient souvent qu’un seul testicule et une forte propension à assassiner toute leur famille avec un fusil de chasse” se félicite Sandy Campbell, chargée de l’étude. « Maintenant, on a aussi la certitude qu’ils sont marginaux sur le plan sexuel et affectif, c’est formidable”.

Fortes de cette première victoire, les équipes de l’université du Michigan ne comptent pas en rester là.


Le cabinet plancherait d’ores et déjà sur une nouvelle étude pour prouver que les personnes triant leur applis dans leur Iphone auraient plus tendance que d’autres à devenir zoophiles.

Commentaires ()