6 phrases pour être sûr que ton prochain stand-up cartonne

Y a des standupers dans la salle ?

“Je sais pas si vous avez remarqué ?”

Capture d’écran 2018-09-12 à 16.26

Je sais pas si vous avez remarqué mais presque tous les spectacles de stand-up commencent par “je sais pas si vous avez remarqué”. cette formule vous permet de parler de tout et n’importe quoi : “je sais pas si vous avez remarqué mais on sait jamais quoi faire des ses pièces rouges !” ou “je sais pas si vous avez remarqué mais au Starbucks ils font toujours une faute sur ton prénom” et terminez par : “je suis tout seul ou vous aussi vous avez déjà remarqué ?” Barres de rires assurées.

“C’est quoi le délire ?!”

arthur

Formule idéale pour traiter de sujets vastes – l’écologie, la politique, le conflit israëlo-palestinien – ou plus spécifiques : les kebabs, l’équipe de France ou l’odeur du lubrifiant. Attention quand même à ne pas parler de trucs trop spécifiques ou trop personnels que personne ne va comprendre genre “C’est quoi le délire avec les petits points multicolores que j’ai sur la bite ?”

Vous pouvez aussi utiliser “C’est quoi le délire” pour terminer une phrase commençant par “je sais pas si vous avez remarqué”. Combo ultra-efficace.

“Est-ce que quelqu’un ici a déjà…”

maxresdefault (2)

Alors ça c’est des barres parce que ça vous permet d’interagir avec le public de façon légère et décalée. Par exemple demandez si quelqu’un est déjà allé aux Etats-Unis et ensuite improvisez deux trois vannes sur le sujet genre “ah ouais dis deux trois mots en anglais pour voir ?”. C’est un peu comme un café avec des potes sauf que là les gens tapent des barres alors que vos potes ne rigolent jamais.

Evitez simplement les questions bizarres genre : “est-ce que quelqu’un ici a déjà racheté un appartement en viager ?”, les gens vont pas comprendre.

“Vous, les femmes…”

Capture d’écran 2018-09-12 à 16.28

Tout comédien qui se respecte doit préparer 10 petites minutes sur les différences hommes/femmes pour réconcilier tout le public. Vous pouvez par exemple tenter : “vous les femmes, il vous faut au moins 3h pour vous préparer dans la salle de bains, c’est quoi le délire ?!” que vous pouvez compléter d’un petit “lui, il voit de quoi je parle” en montrant quelqu’un qui n’existe pas dans le public. Vous verrez des gens taper des barres en répétant “c’est tellement ça”.

“Vous les mecs…”

Capture d’écran 2018-09-12 à 16.24

La même mécanique avec quelques observations ultra-originales et bien senties sur les keums genre “en même temps, vous les mecs, vous êtes toujours trop chauds pour niquer”. Montrez le même mec imaginaire du public et dites : “haha on a un connaisseur ici”


“Tu le connais ce moment gênant où…”

Capture d’écran 2018-09-12 à 16.25

Terminez avec un petit classique qui fait toujours plaiz en évoquant les moments les plus gênants qui nous sont tous arrivés. Attention là aussi à choisir des moments vraiment gênants sinon ça ne marchera pas. Exemples : “tu le connais ce moment gênant où tu inspires de l’oxygène et tu rejettes du dioxyde de carbone ?” “tu le connais ce moment gênant où tu sors du col de l’utérus de ta mère et tu viens de naître ?”  Ou encore : “tu le connais ce moment gênant où tu ne sais pas comment finir ton article Golden Moustache mais en même temps tu te dis que tout le monde a arrêté de lire au deuxième paragraphe ?”

C’était Guyotte, c’est tout pour moi, merci beaucoup !

Commentaires ()