Peut-on vraiment clasher sur le physique quand on a une tête de cul ?

Nous y voilà. Une mention mal sentie, une réponse malvenue, un post qui nous enquiquine… C’EST L’HEURE DU D-D-D-DU-DU-DU-DUEL !

Le clash est lancé, les vannes fusent, l’intelligence est mise de côté. Il faut blesser l’autre et remporter la bataille. C’est le moment de s’en prendre à son physique. Mais est-ce que c’est vraiment autorisé de le faire quand on a soi-même une belle tronche de cul ?

Thèse : Oui, bien évidemment

Attendez, on va quand même pas se casser les miches à réfléchir et à trouver des failles dans l’argumentaire de la personne qui veut se clasher avec nous. On va où sinon ? Des débats construits et intelligibles ? Non mais ça va pas ? Il faut être au taquet. Toujours répondre en premier et le plus rapidement possible pour empêcher l’opposant de respirer. Faut le coincer dans un coin (oui, c’est redondant)… mais virtuellement, parce que bon, rien ne nous empêche de désac’ finalement.

giphy

Rien sauf la fierté ! Et sa fierté elle va en prendre plein la gueule quand on fera une remarque sur son gros pif ou sur ses oreilles décollées. « Wesh, t’as vu tes narines ? Même Dyson ils ont pas d’aspirateurs aussi puissants. » Mouai, quand on la relit, c’est pas si ouf comme punchline, mais sur le coup ça avait de la gueule et l’adversaire est sûrement sonné par une haine si cristalline.

mic

En parlant de cristalline, les clashs, c’est de l’eau. Vanner le physique c’est la voie de la facilité et on en profite pour exposer la faiblesse de l’autre. C’est un avantage indéniable pour être le vainqueur de cette joute intangible qui aura été suivie de près par… 2-3 personnes à tout péter. Le vainqueur se comptera au nombre de likes reçus. Ça peut vite basculer.

touché

Antithèse : Bah non, regarde toi aussi

Soyons sérieux. Se moquer du physique de quelqu’un quand on a soi-même le visage d’un produit frais qui ne l’est plus, c’est un peu l’hôpital qui se fout du poing sur la table (si si, c’est ça l’expression, cherchez pas). Souvent, ça doit même cacher de sacrés complexes pour s’attaquer aussi rapidement au physique d’autrui. On vise directement ce qui nous blesserait nous-même finalement. Assez logique, mais tout aussi stupide.

dead

Et puis même, dans le fond, tête de cul ou faciès d’une beauté inoubliable, il faut être quel genre de raclure de fond de cuve pour avoir comme seule répartie une attaque frontale et gratos sur le physique ? Tu penses vraiment que ta mère a souffert 9 mois pour finir par pondre un truc dont l’intellect se limitera à pointer du doigt un défaut physique chez un opposant virtuel ?

hate

La langue française est si riche de mots et de nuances et le seul retour que t’as c’est de dire « MDR t’as vu ta tête de magnétoscope avant de parler ? JPP [triple emoji qui pleure de rire de manière exagérée]» tout ça, en se cachant derrière une photo de profil One Piece.

3ed3Z

Foutaise : Faut quand même être sacrément con à la base pour clasher sur le physique

Parce que oui, il faudrait quand même pas oublier qu’il y a un écran qui s’interpose entre les différents acteurs d’un clash. Et c’est sans doute pour ça qu’ils se multiplient plus vite que des morpions dans un slip à l’hygiène discutable.

giphy-downsized-large (5)

J’ai dans l’idée que si les clasheurs fous se retrouvaient nez à nez avec leur victime plutôt que leur fond d’écran paysage de Windows 98, le ton serait tout autre. On a tous foncièrement tendance à moyennement assumer en public et plutôt à bégayer quand la situation se tend.

T05yLzu

Alors forcément, c’est plus facile de pas bégayer à l’écrit, mais ça n’empêche pas que les mots ont la même portée, voire même plus. Dans un flot de compliments, une bonne vieille insulte gratos ressortira toujours du lot et nous fera plus mal. Pourquoi ? Aucune idée. Mais c’est comme ça. On est tous un peu névrosés au fond.

stut

Conclusion

Apprenez à être dignes, travaillez votre répartie et aimez vous les uns les autres bande de cons.

........................................

Hep, salut toi ! Merci d'avoir été jusqu'au bout de cette page.

Pour te récompenser, on te propose de (re)découvrir la bande annonce de Love in Translation et toutes nos séries Golden Stories.

Commentaires ()