Et si Marty McFly avait couché avec sa mère dans retour vers le futur ?

C’est la question qui taraude tous les fans de Science-Fiction qui ont grandi avec le rêve d’avoir un hoverboard et une paire de Nike auto-lassante. Marty Mc Fly a l’occasion de se taper sa mère dans la voiture juste avant le bal de promo.

Avouons-le, la mère de Marty est sacrément bonne et dans la fleur de l’âge qui plus est. Mais que se passerait-il si Marty avait laissé sa mère abuser de lui ? On l’a imaginé pour vous :

Après son flash de whisky, Lorraine Baines se jette sur son pauvre fils et lui roule une grosse pelle. Après un léger doute, car elle a l’impression “d’embrasser son frère”, le pauvre Marty se fait chevaucher violemment par sa génitrice. Le choc Oedipien passé, quid de la famille de Marty dans le présent ?

Le monde va mal

De retour dans sa temporalité, il retrouve sa mère ivre et en couple avec Beef Tannen qui a un léger accent picard. Il constate une flopée de gamins qui la suit, dont un spécialement, qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau, mais en version plus vieux (oui, c’est son fils temporel).

Marty un peu en stress de voir sa nouvelle famille de consanguins et fans de tuning décide de retourner dans le passé avec l’aide de Doc pour s’empêcher lui-même de baiser sa mère. “Nom de Zeus !” s’écrit Doc, avant d’ajouter : “je t’avais prévenu, il ne fallait pas baiser avec ta génitrice et les conséquences sur notre présent sont terribles ! Regarde, mon chien est un caniche couleur abricot ! Ce monde n’a plus de sens ! Nous sommes dans une réalité alternative où tu peux être le père de ton propre enfant ! La Manif Pour Tous disait vrai, un enfant, c’est un papa et une maman dans le même espace-temps ! ”


Retour dans le passé

Après son discours spatio-transo-phobe, Doc se boit une mousse et revient enfin à ses esprits. Direction les années 50 pour sauver le cul du monde et mater une dernière fois celui de Lorraine. Doc commence à s’en prendre aux musiciens de Jazz en les traitant de manouches. Pendant ce temps-là, Marty file en direction de la Cadillac dite du “nœud temporelle”. Arrivé au niveau de la voiture, il est déjà trop tard. Mais Lorraine, excitée par un double temporel propose un plan à trois. Excités par l’idée de coucher avec soi-même Marty et Marty se laissent tenter.


Après cette orgie spatio-temporelle, Doc décide de prendre les choses en mains. Il retourne une ultime et dernière fois dans le passé. Il assomme Marty et Marty, afin de sauver Marty. Vous suivez ? Il décide donc de leur enfiler une capote à chacun et de les laisser s’amuser. Bien entendu, ils s’accordent tous pour garder ça entre eux, “ce qui se passe en 1955 reste en 1955”.

Lorraine se déchaine

Parce que sinon, George (le père de Marty) pourrait se mettre à croire que Lorraine est une fille un peu “olé-olé”. Alors que, même avec les deux Marty, Lorraine n’a pas trop kiffé. Ben ouais, le Marty, il était encore puceau malgré ses airs de mec cool, donc il a un peu ramé au début. Donc, en plus que c’était pas ouf, si on peut éviter de le crier sur tous les toits que cette pauvre Cadillac est devenu un sexodrome familial, ce n’est pas plus mal.

Tout est bien qui finit bien, de retour dans le présent, la photo est restée telle quelle et George est devenu un auteur à succès, tandis que Lorraine n’est pas devenu alcoolique. Par contre le chien de Doc est toujours un caniche couleur abricot. Ce qui veut dire que Doc doit retourner dans le passé pour comprendre d’où vient cette transformation des plus hasardeuses. Mais ceci est une autre histoire.


........................................

T'aimes bien Golden Moustache et tu apprécies de rester informé ? Découvre Golden News. Ça va te faire tout drôle.

Commentaires ()