A quoi ressemblerait Poudlard si l’école était en France ?

On le sait, Beauxbâtons est l’école de magie Française ; ça a l’air un peu pourave quand même. Mais si Poudlard était en France, est ce que ce serait toujours aussi chanmé ?

Le château

Ce n’est bien évidement pas sur les hauteurs écossaises que serait le majestueux château de Poudlard, mais plutôt quelque part dans la Loire. C’est au détour de quelques chemins sinueux, entourés de chênes où les moldus ne verraient qu’un jardin à la Française un peu délabré, mais qui, en réalité, cacheraient ceci :

chambord

De magnifiques pistes cyclables ornent la bâtisse pour ceux qui ont le mal de l’air

Oui oui, le château de Chambord qui lui, au moins, promet une piste d’atterrissage pour les balais, hiboux et autres motos volantes. La sécurité avant tout.

Les maisons

Évidemment, ce château abriterait toujours les quatre maisons. Mais le Choixpeau haut de forme aurait prononcé d’autres noms. Les vaillants seraient allés chez Coqdor, les intelligents à Serloup, les loyaux auraient été envoyés vers Escargouffle, et enfin les gros cons pardon, les rusés vers Crapeautard. Oui, ce sont ces animaux qui nous déterminent le mieux chez les étrangers. Déso.

Les professeurs

Ici aussi, gros changement, et ce n’est pas pour nous déplaire. Enfin si en fait. Déjà, quand les cours sont donnés par des prof géniaux comme ceux de Poudlard on se dit « mouais je serais mieux dans la forée interdite », mais alors là… Accrochez vous.

Dumbledore serait désormais le Père Fourras. Sages, et pourtant pleins d’interrogations et de questions, ces deux là font la paire.

fourras

….

Minerva McGonagall serait toutes les personnes qui ont dû, pour une raison ou une autre, être surveillant dans une ZEP. C’est pourquoi cette personne se doit d’être sévère et ne supporte pas être interrompue par qui que ce soit.

shutterstock_138685010

….

Flitwick serait Joséphine Ange-Gardien. En plus de leur taille, ils partagent tous les deux un grand sens de l’utilité du claquement de doigts et adorent transplaner dès qu’ils le peuvent.

josé

….

Hagrid ne serait personne d’autre que Gérard Depardieu. Un bon copain qui aime s’en jeter un p’tit une fois les cours terminés.

depar

….

Les cours de potions ne seraient pas donnés par Severus Rogue mais par Frollo. Le méchant du Bossu de Notre-Dame. On sait qu’au fond ses intentions sont (presque) louables, mais il fait tout de travers et s’étonne que personne ne l’aime.

frollo

….

Pomona Chourave serait… Un chou rave. Voilà. Parce que la botanique, on s’en tape.

chouchou

Les cours et examens

Faut pas croire qu’à Poudlard on est là pour s’amuser et rigoler. Le travail est de rigueur. C’est pourquoi il y aurait des interrogations surprises toutes les semaines, environ 23 contrôles par matières par trimestre et des examens tous les ans. Les tricheurs pourraient se retrouver avec l’interdiction de passer le permis de transplanage pendant 5 ans.

Il y aura évidemment des cours de techno, comme chez les Moldus. Je me dis que si nous on ne sait pas à quoi ça sert, les sorciers, eux, en ont peut-être l’utilité.

Pré-au-Lard

Pré-au-Lard se nommerait l' »Avenue Cochonou » et là bas, on trouverait surtout des restaurants très chers et pas très copieux. Le seul bar, les Trois Sirènes serait interdit aux mineurs ; les profs ont besoin de décompresser, faut pas déconner.

Sur l’allée principale, de magnifiques boutiques éclaireraient les passants comme Louis Magicton, Coco Charme ou encore Yves Saint Légilimens. Les étudiants iraient y faire un voire deux tours dans toute leur scolarité parce qu’au final, rien de très intéressant à voir à part des touristes.

bouffeOn ne se pète pas le bide à La Tête de Veau

Le Quidditch

Enfin, le Quidditch, bien qu’également pratiqué en France ne serait pas le sport populaire. Tout d’abord du fait qu’on soit très mal placés dans les tournois de balais volants, mais aussi parce que nous avons notre petit truc : la Bagcrim’. C’est un sport qui consiste à s’enfoncer sa baguette magique entre les côtes, jusqu’à ce que l’un des deux adversaires ne s’écroule de rire. Le gagnant a alors le droit de lui lancer un sort de son choix (en dehors des sortilèges impardonnables). C’est assez chiant à jouer, très gênant à regarder, mais bon, c’est Français.

Commentaires ()