8 spectateurs qu’on retrouve devant chaque match du Mondial

Excellent match à tous.

Le défaitiste
man-watching-football-tv-nervous-excited-suffering-stress-crossing-fingers-goal-young-game-television-sofa-couch-72464512

On le retrouve dans chaque groupe de potes : tassé dans un coin, taciturne et nerveux, il n’ouvre la bouche que pour plomber l’ambiance :

  • « Je sens qu’on va s’en prendre un…”
  • “Si on continue comme ça c’est sûr qu’on va s’en prendre un…”
  • “Et bah voilà qu’est-ce que je vous disais, on s’en est pris un…”

Et quand son équipe est mené un but à zéro, il conclura inévitablement par : “Toutes façons espérez même pas qu’on égalise. On n’a pas le mental pour ça.” Tu m’étonnes.

…..

Celui qui a une équipe bidon
uruguayan-supporter-wears-98e5-diaporama

Uruguayen par son arrière grand-mère et supporter de l’Angleterre depuis qu’il y est allé en colo quand il avait 12 ans, ce footeux en carton trouve toujours un moyen de ne pas être pour les Bleus, juste pour faire l’intéressant. Mais attention, attendez un peu que Kylian mette un doublé et le type retourne tout de suite son maillot quitte à montrer sa carte d’identité pour prouver qu’il est bien Français.

…..

L’expert
26166632-jeune-supporter-de-football-en-uniforme-assis-dans-le-salon-et-regarder-la-télévision-avec-de-la-bière-e

Le lexique coloré et le verbe haut, l’expert ne manque jamais une occasion d’étaler tout son savoir footballistique pour briller devant le match : qu’il s’agisse de placer une expression de haute volée – “corner à la rémoise” “match à la nantaise” – ou juste de critiquer les choix tactiques – “mais quelle idée il a de faire entrer Giroud maintenant Deschamps ? Il a déjà oublié ce que ça a donné en 2014 ou quoi ??”, l’expert répond toujours présent. Dommage car il est un peu chiant.

…..

Le passionné

A French fan awaits the start of the Group C Euro 2008 soccer match between France and Italy in Zurich June 17, 2008. REUTERS/Christian Hartmann (SWITZERLAND)

Souvent arraché, le passionné passe son temps à hurler, à se lever et à renverser sa bière à la moindre action. Il crie très fort “GOAL!” quand il y a goal, “FAUTE!” quand il y a faute, « PENALTY! » quand il y a penalty et “FOOTBALL !!!” quand il ne se passe rien. Si son équipe perd, il pleure. En revanche si elle gagne, vous pouvez être sûr de le voir dans un fait divers le lendemain (genre “un homme en slip fauché sur l’A6”).

…..

Celui qui s’en branle

impatient-man-waiting-for-someone-and-checking-phone-in-bar-in-evening_six_nxntg_thumbnail-full01

L’expert et le passionné ne le supportent pas. Et pour cause : celui qui s’en branle tourne en dérision tout ce qu’il se passe dans le match et n’en a rien à cirer qu’on gagne ou qu’on perde : il ne se lève pas pendant les buts, ne stresse pas pendant les penaltys et part souvent à la mi-temps. Mais pourquoi il vient au juste ?

…..

Le mec qui est parti pisser

531928452

Le mec qui est parti pisser n’a vraiment pas de chatte. Mais il a une toute petite vessie. Incapable d’encaisser plus de deux bières pendant une mi-temps, il s’absente toujours pour aller pisser pile au moment où le match prend un tournant décisif. Et à chaque fois qu’il revient en remontant sa braguette, il réalise qu’il a raté le but de l’année. Awww maaaaaaan….

…..

Le mec qui veut montrer qu’il sait ce qu’est qu’un hors-jeu

grens

Après tout un mois à se faire chambrer pendant l’euro parce qu’il ne savait pas ce que c’était, ce supporter est bien décidé à prendre sa revanche après avoir longuement demandé à ce qu’on lui explique. Malheureusement ça ne doit pas être rentré puisqu’il s’exclame toujours “attends y a hors-jeu là non ???” toujours au mauvais moment. Bien essayé.

…..

Celui qui a parié de l’argent

Two men celebrating in pub, man at bar with head in hands

Le plus souvent sur un résultat absurde ou excessivement optimiste dicté par un rêve prémonitoire genre 5-0 pour la France contre l’Uruguay ou 7-7 entre le Brésil et la Belgique. On le retrouve à chaque fois à la fin du match en train de se rouler par terre en déchirant ses tickets. En même temps, 500 euros ça fait mal au cul.

…..

........................................

Qui se souvient vraiment de la Tecktonik ?

Commentaires ()