7 châtiments corporels à vous infliger si vous êtes chômeur

Dans la France d’Emmanuel Macron, rien de tel qu’être chômeur pour avoir une basse estime de soi et se sentir inférieur à l’élite dirigeante.

Heureusement il existe des châtiments corporels corporate idéaux pour vous punir de cette situation entièrement méritée.

Cocorico !

Cognez-vous la tête avec une lampe

En criant “Vilain chômeur, vilain !” à chaque coup. Ça vous apprendra à ne pas avoir d’emploi !

Donnez-vous la fessée avec des brochures “Monter son entreprise”

Celles de la station F sont très aérodynamiques, fendent parfaitement l’air et vous feront rougir le fessier rapidement. Si possible, demandez à un DRH de le faire directement, c’est encore mieux.

Faites-vous des petites coupures aux doigts avec vos attestations Pôle Emploi

A quoi bon avoir des doigts si ce n’est pas pour envoyer des mails et forwarder des business plan sur votre Mac Book Pro ? Sale chômeur, va.

Recouvrez-vous de goudron et de plume

Puis rendez-vous sur l’arche de la Défense pour que les gens en CDI puissent vous jeter les restes de leur déjeuner à la figure. Vous ne méritez pas mieux !

Enfoncez-vous de fines aiguilles sous les ongles

Ce ne sera pas aussi douloureux que votre licenciement et les refus que vous essuyez chaque jour mais on n’est jamais assez puni quand on est chômeur.


Allez devant le MEDEF et criez “Macron = enculé !”

Vous allez alerter tous les employés et recevoir une sévère correction de la part de superbes cadres supérieurs bien bâtis en costume trois-pièces. Ils vous donneront des coups de pieds en vous traitant d’assisté. Ce que vous êtes, d’ailleurs.

Tatouez-vous vos allocations sur le visage

La nature sur la joue gauche et le montant sur la joue droite afin que tout le monde puisse voir que vous vivez aux crochets de la société. Bien fait ! 

Commentaires ()